20/03/2005

Essence d'elle....

Aller à l'essentiel..... me rendre à elle....
Il y a les autres, ces femmes d'une journée, d'une étreinte, d'une rencontre, puis il y a "elle"....mon interdite....
Elle est belle, je la trouve belle,
Elle est sensuelle....mais elle ne le sait pas....
 

On aime se taquiner, on s'allume, on joue, amie....ou amie amante.....ça m'effleure l'esprit parfois....

J'aime à imaginer sa peau douce, ses courbes....

Quelque part je pense que ça nous plaît ces petits jeux de séduction....qu'on aime faire grimper le désir, aller plus loin que ce que ne vont nos mains....

 

Cette nuit j'ai rêvé d'elle....

Nous étions à une soirée...puis elle m'a prise par la main avec son regard malicieux, ce regard qui vous ensorcelle.... on s'est éclipsé....elle m'a dit....on va prendre un bain....je l'ai suivie naturellement....l'eau coulait dans la baignoire....à la lueur des bougies elle a dévêtu son corps....elle était belle toutes d'ombres et de lumières.... le bain douche dans l'eau laissait échapper une odeur de milles et une nuits dans toute la pièce....on se regardait avec le même désir dans les yeux mais aussi avec la même timidité....tremblante comme une première fois....

 

Nous nous sommes retrouvées sous un nuage de mousse…mes mains ont apprivoisés son corps…à tâtons… doucement je lui ai lavé le dos…nous sommes restées longtemps silencieuses, entre pudeur et désir…. Seules nos mains avaient la parole….il régnait dans la chaude moiteur de la salle de bain….un courant électrique….une sensation grisante d’érotisme…

 

On avait souvent joué en paroles…provocations, désirs cachés…jeux de mains juste avec les mots…. Mais notre amitié et la peur d’abîmer notre complicité ne nous avait jamais fait franchir le pas…..

 

Mes doigts parcouraient ses seins…je sentais sa peau frémir…. Sa bouche entrouverte laissait s’échapper quelques longs soupirs….

 

Je me suis réveillée ce matin un goût de trop peu….le désir en bouche….et le sourire d’avoir bravé l’interdit….

 

Je redessinerais la fin de l’histoire….comme j’aurais voulu qu’elle soit parce que les rêves se façonnent à l’infini….je réécrirais le scénario…..avec mes mains…..et sa peau comme parchemin….rien n’interdit l’esprit de vagabonder…..



 

23:04 Écrit par Essenti"elle" | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |